NERVER

Prononciation : nèr-vé
Nature : v. a.

1Couvrir du bois avec des nerfs qu'on colle dessus. Nerver les panneaux, soutenir en dessous par des barres, de la filasse ou de grands nerfs de boeuf, les panneaux très larges des grandes portes. 2Terme de relieur. Nerver un livre, dresser les nerfs ou les cordelettes sur le dos d'un livre, et les fortifier avec de la colle forte et de la toile ou du parchemin. XIVe s.
Mès un escu nervé, ce dit, avoir voudra Et lance de moison [de mesure] ; ne plus ne demanda , Guesclin. Variante du vers 1732
XVe s.
Se l'escu de Lyonnel ne fust bien nervé, il n'eust eu povoir de recevoir l'ung des coups , Perceforest, t. II, f° 61
Nerf.