NEPTUNE

Prononciation : nè-ptu-n'
Nature : s. m.

1Terme du polythéisme latin. Divinité présidant à la mer, et l'un des douze grands dieux.
Amour a cela de Neptune, Que toujours à quelque infortune Il se faut tenir préparé , MALH. , V, 23
Un orage terrible aux yeux des matelots, C'est Neptune en courroux qui gourmande les flots , BOILEAU , Art poét. III Poétiquement. La mer.
Quand je vois.... La France sous tes lois maîtriser la fortune, Et nos vaisseaux domptant l'un et l'autre Neptune , BOILEAU , Disc. au roi.
2Terme de marine. Atlas maritime contenant des cartes réduites. 3Nom donné à la planète découverte par M. Galle, astronome de l'Observatoire de Berlin, le 20 septembre 1846, d'après des indications que M. Le Verrier avait fondées sur les perturbations d'Uranus ; elle est placée au delà d'Uranus. 4Petit Neptune, espèce de champignon. Terme de zoologie. Char de Neptune, voy. VOLUTE. XVIe s.
Un Vulcan, un Mars, un Neptune, Et tout le bien au ciel commun , AM. JAMYN , Poésies, p. 57, dans LACURNE
Lat. Neptunus.