NATURALISER

Prononciation : na-tu-ra-li-zé
Nature : v. a.

1Accorder à un étranger les droits dont jouissent les naturels du pays.
Rome, épuisée par tant de guerres civiles et étrangères, se fit tant de nouveaux citoyens, qu'à peine pouvait-elle se reconnaître parmi tant d'étrangers qu'elle avait naturalisés , BOSSUET , Hist. III, 7 Fig.
C'est pour l'amour de ses enfants [les pauvres] qu'il [Dieu] permet l'entrée à ces étrangers [les riches] ; voyez le miracle de la pauvreté ! oui, les riches étaient étrangers ; mais le service des pauvres les naturalise, et leur sert à expier la contagion qu'ils contractent parmi leurs richesses , BOSSUET , Sermons, Septuag. 2
2En parlant des animaux et des plantes, procurer la naturalisation.
Nous sommes très portés à croire qu'on pourrait naturaliser cette espèce [le paca] en France ; et, comme la chair en est très bonne à manger et que l'animal est peu difficile à nourrir, ce serait une acquisition utile , BUFF. , Quadrup. t. IX, p. 17
Des mémoires sur la culture des plantes qu'il a tenté avec succès de naturaliser en France , CONDORCET , Duhamel.
3Fig. Introduire dans un pays et y faire prospérer....en parlant des sciences, des arts, des inventions, des choses d'esprit et des choses morales.
Est-ce une mode étrangère apportée de dehors, qui depuis peu a été naturalisée en ce royaume ? , BALZ. , Remarque sur les deux sonnets, 10e chap.
4Fig. Naturaliser un mot, une tournure, faire adopter dans une langue un mot, une tournure qui appartiennent à une autre. 5Se naturaliser, v. réfl. Recevoir des lettres de naturalisation. Ces étrangers se sont naturalisés en France. Fig.
Ce qu'elle [l'Église] appréhende le plus, c'est que ses enfants s'y naturalisent [sur la terre], et qu'ils ne fassent leur principal établissement où ils ne doivent avoir qu'un lieu de passage , BOSSUET , Panég. St Thomas de Cantorb. 1
6Il se dit des animaux et des plantes. Ces plantes se sont naturalisées facilement. Fig.
Et qu'est-ce, à votre avis.... d'avoir arraché des erreurs, qui avaient pris racine dans les esprits, qui s'étaient naturalisées avec eux ? , BALZ. , 1er disc.
Tant il est vrai que, la lumière de Dieu étant une fois éteinte...., tous les crimes l'un après l'autre se naturalisent, pour ainsi parler, dans notre coeur ! , BOSSUET , 3e sermon, Circoncision, 2
7Fig. Se naturaliser, se dit des personnes qui contractent certaines habitudes ou dispositions.
Quand il se sera, pour ainsi dire, vendu au péché, asservi au péché, naturalisé avec le péché , BOURDAL. , Pensées, t. III, p. 79
Saurez-vous.... vous naturaliser avec le sérieux de vos occupations.... et parvenir jusqu'à vous faire un délassement même de vos fatigues ? , MASS. , Confér. Ambit. des clercs.
XVIe s.
Estant le marquis fait et naturalisé françois par cette alliance , CARLOIX , I, 26
Les poulailles d'Inde appellées meleagrides sont les plus cogneues, naturalisées en ce roiaume depuis quelque temps , O. DE SERRES , 345
Si j'estois du mestier, je naturaliserois [rendrais naturel] l'art autant comme ils artialisent la nature , MONT. , III, 355
Lat. naturalis, naturel. NATURALISER. Ajoutez : 8Préparer les dépouilles des animaux, pour leur rendre l'aspect naturel. J'ai porté chez le fourreur une belle peau de renard, pour en faire une descente de lit ; la tête sera naturalisée.