NAGEOIRE

Prononciation : na-joi-r'
Nature : s. f.

1Organe membraneux, mince et plus ou moins large, soutenu ou non par des rayons osseux, qui sert d'agent de locomotion aux poissons.
Les hommes [dans l'île des Plaisirs] avaient des ailes pour fendre les airs, et des nageoires pour passer les mers , FÉN. , t. XIX, p. 39
Les nageoires, qui sont les ailes des poissons, ne sont pas moins propres à manoeuvrer dans l'eau, que les ailes des oiseaux à manoeuvrer dans l'air , BONNET , Contempl. nat. XII, 27
J'ai vu, ce qu'on ne saurait croire, Des tritons, animaux marins, Pour danser troquer leur nageoire Contre une paire d'escarpins , PANARD , Description de l'opéra.
2Calebasse ou vessie pleine de vent, ou tout autre appareil qu'on se met sous les bras pour se soutenir sur l'eau. 3Caisse placée devant la cuve du papetier. 4Morceau de bois plat qu'on place sur les seaux pleins, pour empêcher l'eau de jaillir. 5Populairement. Barbe qui garnit le côté des joues, favori. XVIe s.
Nageoir, lieu où l'on nage , OUDIN , Dict.
Nageoire, appareil pour apprendre à nager , OUDIN , ib.
Nager.