nephretique

Prononciation : né-fré-ti-k'
Nature : adj.

1Terme de médecine. Qui appartient aux reins, en parlant des douleurs, des maladies. Douleur néphrétique. Affection néphrétique. 2Colique néphrétique, ou, simplement, néphrétique, néphralgie, et, plus ordinairement, douleur très vive causée par des graviers qui s'engagent dans l'uretère.
Il n'y a point de meilleur remède pour les douleurs néphrétiques que de boire de l'eau froide et de se faire saigner , GUI PATIN , Lett. dans RICHELET
Âgé de près de 73 ans, après de longues douleurs de néphrétique, il crut avoir la pierre, et se résolut sans peine à l'opération , FONTEN. , Dodart.
Malgré ma néphrétique et mon âge de soixante-quatre ans , D'ALEMB. , Lett. au roi de Pr. 14 déc. 1781 S. m. Un néphrétique, celui qui est affligé de la colique néphrétique.
3Qui est bon contre la colique néphrétique. Remèdes néphrétiques. S. m. Un néphrétique. Les substances alcalines sont de bons néphrétiques. 4S. f. La néphrétique, pierre où l'on découvre, en la polissant, un mélange de blanc, de jaune, de bleu et de noir. XVIe s.
La douleur de la colique tant venteuse que nephretique , PARÉ , XV, 33
Du grec signifiant, rein. Néphrétique est incorrect, il faudrait néphritique ; il est né du grec signifiant, écrit par iotacisme.