negligemment

Prononciation : né-gli-ja-man
Nature : adv.

Avec négligence.
On dit qu'il [M. de Pompone] faisait un peu négligemment sa charge, que les courriers attendaient , SÉV. , 387
Pendant que l'empereur Constance, occupé des affaires de l'arianisme, faisait négligemment celles de l'empire, les Perses remportèrent de grands avantages , BOSSUET , Hist. I, 11
Ses cheveux noués par derrière négligemment , FÉN. , Tél. I
Une expérience que je proposerais à un homme de soixante-cinq ou soixante-six ans.... ce serait d'emporter avec lui dans la retraite Tacite, Suétone, Sénèque, de jeter négligemment sur le papier les choses qui l'intéresseraient.... , DIDER. , Claude et Néron, I, à M. Naigeon. D'un ton de négligence qui marque peu d'intérêt.
Je lui répondrai négligemment que je crois que c'est pour supplier Sa Majesté de considérer les dépenses infinies que M. de Grignan.... , SÉV. , 26 nov. 1684
Puis elle ajouta négligemment : et vous, ne viendrez-vous pas aussi ? , J. J. ROUSS. , Confess. IX
XIIIe s.
Ce que on done doit l'on tenir don par autretel corage come il est doné ; et por ce ne doit om pas doner negligemment , BRUN. LATINI , Trésor, p. 410
XIVe s.
Come yleucques il [le général romain] alast espanduement et negligentement , BERCHEURE , f° 107, verso.
XVIe s.
Tout est fait negligemment là où l'un à l'autre s'attend , COTGRAVE ,
Négligent, et le suffixe ment. Negligentement a été refait quand le féminin des adjectifs en ent devint ente. NÉGLIGEMENT. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
Les subsides outrés, les negligements du commerce, du trafic, le grand nombre de charges... , SULLY , Mémoires, cité dans PONTET DE FOUVENT, les Malversations des compagnies de chemins de fer, p. 16