nefaste

Prononciation : né-fa-st'
Nature : adj.

1Terme d'antiquité romaine. Jours néfastes, jours auxquels il n'était pas permis au magistrat de prononcer les paroles solennelles de procédure, et jours où il était défendu par la religion de vaquer aux affaires publiques. Jours néfastes se disait aussi des jours de fêtes solennelles qui étaient accompagnées de sacrifices ou de spectacles. Jours de deuil et de tristesse regardés comme funestes, en mémoire de quelque disgrâce éclatante du peuple romain. 2Aujourd'hui, jour néfaste, jour signalé par quelque événement sinistre. Par extension, il se dit des choses illicites et funestes. Action néfaste. Guerre néfaste. Lat. nefastus, de nefas, toute violation de la loi divine, qui vient de ne, non, et fas, droit, de fari, prononcer (voy. FABLE).