necessiter

Prononciation : né-sè-si-té
Nature : v. a.

1Réduire à la nécessité de faire quelque chose.
L'Église a voulu les obliger, les nécessiter, et, puisque le Saint-Esprit même s'en explique ainsi, les contraindre en quelque manière à se purifier par la pénitence, pour mériter d'être admis à la table de Jésus-Christ , BOURD. , Carême, t. I, p. 115 Il se dit aussi avec la préposition de.
M. de Harlay avoua [à M. de Chaulnes] qu'il était nécessité par de sérieuses réflexions de lui déclarer qu'il se trouvait dans l'impossibilité d'effectuer sa promesse , SAINT-SIMON , 21, 244
Je serais nécessité, si tôt que je serais en Corse, de me livrer à l'empressement du peuple, et de conférer très souvent avec les chefs , J. J. ROUSS. , Confess. XI
2En termes de philosophie, obliger fatalement.
La grâce ne nécessite pas la volonté , Dict. de l'Acad.
Un père aveugle [Dieu, dans l'objection des athées] qui fait quelques aînés vertueux, pour les récompenser d'une vertu à laquelle ils étaient nécessités , VOLT. , Dial. XXIX, 5
3En parlant d'une chose, rendre nécessaire. Cela nécessite une démarche de votre part.
Et certes c'est un effort digne d'estime dans un corps dont le régime a presque nécessité cette formule servile.... , MIRABEAU , Collection, t. I, p. 94
XVIe s.
Après plusieurs delais, ils furent necessités de flechir sous ceste aspre servitude , SULLY , dans le Dict. de DOCHEZ.
Voy. NÉCESSITÉ.