MYSTIFICATEUR

Prononciation : mi-sti-fi-ka-teur
Nature : s. m.

Celui qui mystifie. Les mystificateurs sont rarement amusants. Mystificateur du public. Mystificateur littéraire.
Quoi ! on mystifie encore à Paris ? je croyais que M. l'abbé Terrai était le seul mystificateur actuel , GALIANI , Correspond. t. I, p. 36
J'ai vu mystifier un de ces mystificateurs qui mettait dans un récit la plus grande emphase, et je m'en suis réjoui , MERCIER , Tabl. de Paris, CLXIV
Mystifier. MYSTIFICATEUR. Ajoutez : 2adj. Mystificateur, mystificatrice, qui mystifie.
Il ne nous resterait plus qu'à soupçonner le héros de l'aventure d'une fantaisie mystificatrice à laquelle des esprits sérieux n'échappent pas toujours , le Temps, 30 oct. 1876, 2e page, 5e col.