MUTUELLEMENT

Prononciation : mu-tu-è-le-man
Nature : adj.

D'une manière mutuelle.
L'ordre qui montre le plus naturellement de tous en quelle sorte elles [des lignes, dans un problème de géométrie] dépendent mutuellement les unes des autres , DESC. , Géom. I
Hé ! mutuellement croyons-nous gens de bien ; Je risque plus du mien que tu ne fais du tien : Accepte sans façon le marché qu'on propose , MOL. , Sgan. 22
Ces deux puissances [le saint-siége et la royauté] d'un ordre si différent ne s'unissent pas, mais s'embarrassent mutuellement, quand on les confond ensemble , BOSSUET , Reine d'Anglet.
C'est ainsi qu'ils [Condé et Turenne dans la bataille de Nordlingen] se donnaient mutuellement un repos qui les appliquait chacun tout entier à son action , BOSSUET , Louis de Bourbon.
Les poëtes et ceux qu'on nomme littérateurs sont presque les seuls artistes auxquels on puisse reprocher ce ridicule de se déchirer mutuellement sans raison , VOLT. , Mél. litt. Mém. sur la satire, Critique permise.
XVIe s.
Un chacun se doit tenir sobrement avec sa femme, et la femme mutuellement avec son mari , CALV. , Instit. 365
Quand le Seigneur nous offre remission de nos pechez, il a accoustumé de requerir mutuellement de nous amendement de vie , CALV. , ib. 477
Mari et femme n'ayant enfans se peuvent entre-donner mutuellement, pourvu qu'ils soient egaux en santé, age et chevance , LOYSEL , 128
Mutuelle, et le suffixe ment.