MUTILATEUR, TRICE

Prononciation : mu-ti-la-teur, tri-s'
Nature : s. m. et f.

Néologisme. Celui, celle qui mutile.
La terreur de l'invasion, l'irruption horrible de ces bandes de mutilateurs [les troupes irrégulières de l'armée autrichienne], l'effroyable récit de ce qu'ils faisaient en Alsace , MICHELET , Louis XV, Hist. de France, t. XVI, p. 231 Adj.
Je demandais... que... Chaque branche en dépit des vieux décorateurs, Et des ciseaux mutilateurs, Pût rendre un libre essor à son luxe sauvage , DELILLE , cité dans NODIER, Crit. des dict.