MUTATION

Prononciation : mu-ta-sion ; en vers, de quatre syllabes
Nature : s. f.

1Changement.
Des mutations de matière et de forme , BUFF. , Époque nat. Oeuv. t. XII, p. 4
La plus décisive des vicissitudes que puisse éprouver un peuple, la mutation du pouvoir fondamental et souverain, avait passé sur l'Angleterre , VILLEMAIN , Litt. fr. XVIIIe siècle, 2e partie, 2e leçon.
2Remplacement d'une personne par une autre. Il y a eu de nombreuses mutations dans ce régiment, dans cette administration. Terme de jurisprudence. Transmission de la propriété d'un bien par vente, échange, donation, succession, testament, etc. Payer un droit de mutation. À chaque mutation de propriétaire foncier, l'État perçoit un droit d'enregistrement. 3Particulièrement. Changement qui arrive dans les sociétés humaines. Les mutations des empires.
Quelque haut qu'on puisse remonter pour rechercher dans les histoires les exemples des grandes mutations, on trouve que jusqu'ici elles sont causées ou par la mollesse ou par la violence des princes , BOSSUET , Reine d'Anglet. Terme de musique. Jeux de mutation, se dit, dans l'orgue, de ceux qui ne sont pas au ton de l'octave des fonds de l'orgue, mais qui en sonnent la quinte ou la tierce.
MUTATION, RÉVOLUTION. Mutation a un sens plus général que révolution ; il implique seulement qu'il y a eu changement ; révolution implique qu'il y a eu renversement. XIIIe s.
Jonesce met homme es folies, Es boules et es ribaudies, Es luxures et es outrages, Es mutacions de corages , la Rose, 4482
XVe s.
Ces nouvelles en resjouirent plusieurs qui desiroient à partir pour recouvrer santé et mutation de nouvel air , FROISS. , II, III, 84
Jà tiroit vers le temps que la mer souvent s'engrosse pour cause de la mutation des vents , Bouciq. II, 24
Après le decès de si grands et puissans princes les mutations sont grandes , COMM. , Prol.
XVIe s.
À minuict la roine, qui craignoit au roi quelque mutation [pour le dessein de la Saint-Barthélemy], descend en la chambre de son fils , D'AUB. , Hist. II, 16
Il le tansa de la soubdaine mutation de sa contenance , MONT. , I, 271
Provenç. mudazo, mutacio ; espagn. mutacion ; ital. mutazione ; du lat. mutationem, de mutare, changer (voy. MUER).