MUSCAT

Prononciation : mu-ska ; le t ne se prononce pas et ne se lie pas
Nature : adj. m.

1Qui a une odeur parfumée tenant légèrement de celle du musc.
....Ce brugnon muscat Dont le pourpre est plus délicat Que le teint uni de Caliste , THÉOPH. , Oeuv. t. II, p. 158, dans LACURNE
2Raisin muscat, et, substantivement, muscat, nom de diverses espèces de raisin, qui ont une certaine odeur de musc.
Des muscats que je mange, il en sortirait de quoi enivrer la moitié de l'Angleterre , BALZ. , liv. III, let. 7
Les muscats comme des grains d'ambre que l'on peut croquer, et qui vous feraient fort bien tourner la tête, si vous en mangiez sans mesure, parce que c'est comme si l'on buvait à petits traits du plus exquis vin de Saint-Laurent , SÉV. , 9 sept. 1694 Fig.
Elle [une sage éducation] ne cherche point la pêche fondante sur l'épine, le muscat parfumé sur la ronce , BONNET , Ess. psychol. ch. 71
3Vin muscat, et, substantivement, muscat, vin qu'on tire de ces raisins. Muscat de Frontignan.
Il se lève, enflammé de muscat et de bile , BOILEAU , Sat. V
J'ai commandé.... que l'on portât chez vous Certain quartaut de vin. - Eh ! je n'en ai que faire. - C'est de très bon muscat. - Redites votre affaire , RAC. , Plaid. II, 11
4S. m. Muscat, nom de plusieurs espèces de poires. Muscat royal. Muscat vert. Petit muscat, sorte de très petite poire. Plusieurs grammairiens disent que muscat adjectif a pour féminin muscade : noix muscade, rose muscade. Il est certain que c'est le même mot ; mais on peut les tenir séparés, le féminin régulier des mots en at ne se formant pas en ade. XVe s.
Vin grec et du vin muscade , E. DESCH. , Poésies mss. f° 516
XVIe s.
Sur tous les vins paroissent les musquats et blanquetes de Frontignan et Miravaux en Languedoc , O. DE SERRES , 145
Touchant la taille des vignes, particulierement la musquate sera taillée long , O. DE SERRES , 154
Musc.