MUSCADE

Prononciation : mu-ska-d'
Nature : s. f.

1Noix du muscadier des épices.
Aimez-vous la muscade ? on en a mis partout , BOILEAU , Sat. III
La muscade ronde est plus recherchée que la longue, qui n'en est qu'une variété ; on estime surtout celle qui est récente, grosse, pesante, de bonne odeur, d'une saveur agréable, quoique amère, et qui, étant piquée, rend un suc huileux , RAYNAL , Hist. phil. II, 8 On dit aussi noix muscade. Beurre de muscade, substance grasse qu'on retire de la muscade broyée, ramollie avec de l'eau et soumise à la presse.
2Rose muscade, espèce de rose, ainsi nommée à cause de son odeur particulière ; dite aussi rose muscade rouge de Hollande ; elle est la fleur du rosier musqué. 3Petite boule de la grosseur d'une muscade dont les escamoteurs se servent dans leurs tours de gibecière. Partez, muscade. XIIIe s.
Itel fruit cum sont nois muga des , la Rose, 1343
XVIe s.
Huile de nard, de noix muscade , PARÉ , XX, 27
Du poivre, de la muscade, de la graine de paradis , O. DE SERRES , 225
Noix muscate , O. DE SERRES , 900
Bas-lat. muschatus, du lat. muscus, musc ; génev. muscate.