musee

Prononciation : mu-zée
Nature : s. m.

1Anciennement et proprement, temple des Muses (sens inusité). Par extension, édifice où l'on se livre à l'art, à la poésie, à l'érudition, etc. Les harangues qui se tenaient dans les musées d'Athènes. Particulièrement, le grand établissement fondé par les Ptolémées à Alexandrie pour la culture des lettres et des sciences. 2Aujourd'hui, lieu destiné soit à l'étude, soit à rassembler les monuments des beaux-arts et des sciences, les objets antiques, etc. Le musée du Louvre. Le musée britannique. Le musée d'artillerie.
Ils allèrent d'abord au musée du Vatican, ce palais des statues où l'on voit la figure humaine divinisée par le paganisme , STAËL , Corinne, VIII, 2
3Titre des ouvrages qui renferment la gravure et la description des objets d'art rassemblés dans un musée. Le Musée Pio-Clementino de Visconti. Le Musée Landon. Terme dérivé d'un mot grec signifiant muse.