MURMURATEUR

Prononciation : mur-mu-ra-teur
Nature : s. m.

Celui qui murmure.
Ceux dont l'esprit était égaré seront éclairés, et les murmurateurs apprendront la loi de Dieu , SACI , Bible, Isaïe, XXIX, 24
Moïse, vengeant la gloire du Seigneur sur ses frères mêmes, en exterminant les murmurateurs , MASS. , Carême, Resp. hum.
C'est un état dont les soins sont infinis et ingrats.... dont toute l'autorité et les plus sages ménagements du zèle se bornent à faire des murmurateurs et des mécontents , MASS. , Confér. Ambit. des clercs. Adj.
Bernard frappe les rois et les royaumes, réforme le tabernacle sur le modèle de celui que vous lui aviez montré sur la montagne, confond les ministres murmurateurs.... , MASS. , Panég. St Bernard.
Voilà ce que ces Juifs murmurateurs.... auraient pu dire à Moïse , VOLT. , Dict. phil. Moïse.
Peuple murmurateur, race ingrate et perfide , CHATEAUB. , Moïse, I, 5
XVIe s.
Pour fermer la bouche aux murmurateurs , CALV. , Instit. 1078
Lat. murmuratorem, de murmurare, murmurer. MURMURATEUR. Ajoutez : - REM. On a dit aussi murmureur : XIVe s.
S'aucun murmureur et mesdisant qui tousjours porte envie à bien et à paix et s'efforce de semer entre nous discorde... , Chron. de Saint-Denis, t. I, f° 196, verso, col. 1.