munsterien

Prononciation : mon-sté-riin
Nature : s. m.

Sectateur de Jean de Leyde, chef des premiers anabaptistes, au XVIe siècle, ainsi dit parce que leur capitale était Munster.