MUNIFICENCE

Prononciation : mu-ni-fi-san-s'
Nature : s. f.

Qualité qui porte à faire de grandes libéralités.
À la munificence divine, il ne lui faut point de raison, si l'on peut parler de la sorte ; c'est la propre nature de Dieu , BOSSUET , Sermons, Bonté, 1
Forme, exprime un désir, et ma reconnaissance Ne mettra point de borne à ma munificence , LEMERC. , Frédégonde et Br. V, 1
XVe s.
La voix de pitié se nomme autrement munificence , GERSON , dans le Dict. de DOCHEZ.
XVIe s.
Munifiance , MONET , Dict.
Chascun de ses amis [de Crésus] n'estimant pas que ce feust assez faire de luy en offrir seulement autant [d'argent] qu'il en avoit receu de sa munificence , MONT. , IV, 11
Lat. munificentia, de munus, proprement charge, fonction, et, par dérivation, don, et aussi oeuvre utile, édifice (voy. MUNIR), et facere faire.