MUNI, IE

Prononciation : mu-ni, nie
Nature : part. passé

Pourvu de choses nécessaires à la défense ou à la subsistance. Une ville munie de provisions de guerre. Fig.
Et, l'oreille effrayée, il faut depuis l'Issel, Pour trouver un beau mot courir jusqu'au Tessel ; Qui, partout de son nom chaque place munie Tient bon contre le vers, en détruit l'harmonie , J. LAVERRIÈRE , Ép. IV
En général, pourvu de.
C'est là que le prélat, muni d'un déjeuner, Dormant d'un léger somme, attendait le dîner , BOILEAU , Lut. I
Au point du jour elle vole à Paris, munie de l'ordre du ministre , VOLT. , Ingénu, 18