multiplicite

Prononciation : mul-ti-pli-si-té
Nature : s. f.

Grand nombre. La multiplicité des lois, des emplois. Tous ceux qui, s'apercevant de l'impertinence des fausses religions qui avaient cours, refusaient d'adorer la multiplicité des dieux du paganisme, n'en pouvant admettre qu'un, LAMOTHE LE VAYER, Vertu des païens, I, Observations sur les trois états.
Il n'y a rien de plus opposé au principal but des substitutions que la multiplicité des possesseurs , PATRU , Plaidoyer 12, dans RICHELET
Cet avis du sage qui nous doit servir de règle en une infinité d'occasions : mon fils, ne vous engagez pas dans une multiplicité d'actions , NICOLE , Ess. mor. 2e traité, ch. 8
On devait partir aujourd'hui pour Fontainebleau, où les plaisirs devaient devenir des peines par leur multiplicité , SÉV. , 199
XIVe s.
Car sçavez de simplicité Eduire multiplicité , l'Alch. à nat. 700
Prov. multiplicitat ; esp. multiplicidad ; ital. multiplicità ; du lat. multiplex, multiple.