MUGOT

Prononciation : mu-go
Nature : s. m.

Synonyme vieilli de magot, somme d'argent.
Le malheureux n'osant presque répondre Court au mugot, et dit : c'est tout mon fait , LA FONT. , Paysan, éd. de Lyon, 1679 (l'édition de 1669, Amsterd. a au magots, sic).
XVIe s.
Nous decouvrimes à peu de frais le beau et ample muguot de Molan [trésorier de l'épargne] , Sat. Mém. Harangue de M. le lieutenant
Origine inconnue. MUGOT. Ajoutez : 2En Normandie, provision de fruits qu'on garde pour l'hiver et qu'on laisse mûrir sur la planche, DELBOULLE, Gloss. de la vallée d'Yères, le Havre, 1876, p. 236. XIe s.
N'en fait musgode [de ce qu'il a] pour son cors engraissier, Mais as plus poures le donet à mangier , la Vie d'Alexis, st. 51
La forme la plus ancienne a une s. Dès lors on peut conjecturer que ce mot provient soit de musser (le musgot serait ce qu'on cache), soit de muschata, noix muscade [dite en vieux français mugnaute] (le musgot serait comparé à la noix muscade que l'on serre comme une épice chère).