MUFTI

Prononciation : mu-fti
Nature : s. m.

Le chef de la religion mahométane, dont les fonctions, supérieures à celles du cadi, consistent à résoudre en dernier ressort les points de controverse en matière de droit civil et religieux ; la sentence rendue par lui s'appelle fetfa. On trouve muphti, qui n'est pas une bonne orthographe.
Les appointements attachés aux plus grandes dignités sont très médiocres, on en peut juger par la place du muphti : il n'a que deux mille aspres par jour, ce qui fait environ cent cinquante mille livres par année , VOLT. , Moeurs, 159
Arabe, moufti, qui donne une réponse décisive, venant du verbe fata ( dernier a long), qui, à la 4e forme afta ( avec les deux a longs), signifie juger, faire connaître la vérité par une réponse juridique.