MUABLE

Prononciation : mu-a-bl'
Nature : adj.

Sujet au changement.
Tant que le jugement peut vaciller et que la volonté est muable, la réflexion leur est nécessaire , BOSSUET , États d'orais. V, 5
Remarquer dans l'univers un esprit d'uniformité et d'égalité, qui se soutient de soi-même au milieu des agitations et des variétés infinies de la nature muable , BOSSUET , Sermons, Justice, 1
[Les Français] peuple charmant, volage, muable, variable, mais toujours payant , P. L. COUR. , Lettre VI
XIe s.
Set cenz chamels et mil autours muables , Ch. de Rol. XII
XIVe s.
Et il cuident bien que felicité fust chose permanente et non pas muable ou variable de legier.... , ORESME , Éth. 23
XVIe s.
La plus muable et desloyale nation qui soit au monde , AMYOT , Cat. d'Ut. 80
Une ingrate, muable aussi tost que le vent , DESPORTES , Angélique, I
Provenç. mutable, mudable ; espagn. mudable ; portug. mudavel ; ital. mutabile ; du lat. mutabilis, qui vient de mutare, changer (voy. MUER).