MOYENNEMENT

Prononciation : mo-iè-ne-man ; plusieurs disent moi-iè-ne-man
Nature : adv.

D'une manière moyenne.
Pendant qu'elles [les parties d'eau] ne s'y meuvent [dans les grains de sel] que moyennement vite , DESC. , Météor. 3 En prenant un terme moyen.
XIVe s.
Celi qui est attrempé, il se a et contient en delettacion et tristesces moienement , ORESME , Eth. 97
XVIe s.
La memoire des grands maux que sa presence [le cardinal de Bourbon] nourrissoit en la France, et qui, en sa mort, semblent approcher de leur fin, me fait porter patiemment sa mort, et vestir un deuil inoyennement triste, Lettres de Catherine de Navarre , Bibl. des chartes, 4e série, t. III, p. 138
Moyenne, et le suffixe ment. MOYENNEMENT. Ajoutez : 2Avec modération.
Désirer sans mesure des choses qu'il ne faut désirer que moyennement , MALH. , Lexique, éd. L. Lalanne.
Ajoutez : XIIe s.
Il luisit par parole de doctrine nient moienement [non mediocriter] , li Dialoge Gregoire lo pape, Paris, 1876, p. 105