MOYENNANT

Prononciation : mo-iè-nan ; plusieurs disent moiiè-nan
Nature : prép.

1Au moyen de, par le moyen de.
Nous y donnerons ordre moyennant quelque argent que nous contribuerons pour cela , VOIT. , Lett. 15
Et sans s'incommoder, moyennant ce partage.... , LA FONT. , Fabl. III, 6
Moyennant quoi, votre salaire Sera force reliefs de toutes les façons , LA FONT. , ib. I, 5
On dit que nos mutins demandent pardon ; je crois qu'on leur pardonnera moyennant quelques pendus , SÉV. , 16 août 1675
Pourvu qu'on y croie en Dieu [dans l'Amérique anglaise], toute religion est bien reçue ; moyennant quoi, le commerce fleurit et la population augmente , VOLT. , Dict. phil. Tolérance. Du temps de Bouhours, quelques-uns repoussaient ce mot.
2Moyennant que.... conj. Pourvu que, à la condition que. On aura ses services moyennant qu'on le payera. XVe s.
Moyennant qu'il eust la grace de son pere , COMM. , I, 1
XVIe s.
Moyennant qu'il promettoit de.... , MONT. , I, 30
Moyennant, participe présent de moyenner, pris pour préposition.