MOUSQUETERIE

Prononciation : mou-skè-te-rie ; bien que la syllabe que ne soit pas accentuée, on la prononce kè
Nature : s. f.

1Anciennement, maniement du mousquet. Il entend bien la mousqueterie. 2Décharge de plusieurs mousquets, et aussi de plusieurs fusils tirés en même temps.
Ensuite la mousqueterie ôta du meilleur des mondes environ neuf a dix mille coquins qui en infectaient la surface , VOLT. , Candide, 3
L'Académie devrait doubler le t, et écrire mousquetterie, ou mieux accentuer l'e. XVIe s.
Medelin, connoissant sa resolution, faict affuster sa mousqueterie, qui deschargea à plomb de vingt pas dans l'esquif , D'AUB. , Mémoires, éd. LALANNE, p. 74
Mousquet 1.