MOULANT

Prononciation : mou-lan
Nature : s. m.

Moulant d'eau, ou, simplement, moulant, le volume d'eau nécessaire pour faire tourner un moulin à blé de la grandeur et de la chute la plus ordinaire, dépensant dans les vingt-quatre heures environ 3000 toises cubes, déterminé aussi quelquefois par les dimensions des pertuis qui donnent passage à l'eau.
... Autorise les procureurs du pays à vendre aux différentes communautés riveraines les moulants d'eau dont elles auront besoin , Arrêt du conseil d'État du 3 avril 1773, dans COPPEAU, De la compagnie des Alpines, etc. p. 2
Le calibre du moulant est 7 pieds 3/4 d'eau cubes, qui passera par un orifice quelconque dans l'espace d'une seconde , Acte notarié du 30 janv. 1780, dans COPPEAU, ib. p. 7
Moulant, part. présent de moudre.