MOUETTE

Prononciation : mou-è-t'
Nature : s. f.

Oiseau de mer de l'ordre des palmipèdes, et à longues ailes, genre gavia de Bresson ; nom donné à plusieurs espèces du genre larus de Linné, lequel comprend les goëlands et les mouettes, qui se distinguent par le bec grêle et une taille plus petite : espèce principale, mouette, mauve, pigeon de mer, larus canus, Linné, gavia cinerea, Bresson (famille des laridés, ordre des palmipèdes).
Pour établir un terme de comparaison dans cette échelle de grandeur, nous prendrons pour goëlands tous ceux de ces oiseaux dont la taille surpasse celle du canard, et qui ont dix-huit ou vingt pouces de la pointe du bec à l'extrémité de la queue, et nous appellerons mouettes tous ceux qui sont au-dessous de ces dimensions , BUFF. , Ois. t. XVI, p. 176
Hans Sloane assure qu'à la Barbade les mouettes vont se promener en troupes à plus de deux cents milles de distance, et qu'elles reviennent le même jour , BUFF. , ib. t. I, p. 45
XVe s.
Si estoit la voix du peuple comme les mouetes, qui par leur cry denoncent le flot de la mer , A. CHARTIER , Quadriloge invectif, p. 431
XVIe s.
....Quand dessus le sec ou les moites sablons En foulle de la mer retourne la mouette.... Puis se reporte en mer, c'est un signe de voir Tost après sur les eaux un grand vent esmouvoir , R. BELLEAU , Bergeries, t. I, p. 120, dans LACURNE
Diminutif de l'anc. franç. miawe (MARIE DE FRANCE, t. I, p. 342) ; picard, mauve ; Saint-Valery, miau ; de l'allemand Möwe, Mewe ; anc. angl. mow ; angl. mod. mew. Voy. MOETTE.