MOUCHETER

Prononciation : mou-che-té. Le t se double quand la syllabe qui suit est muette : je mouchette, je mouchetterai. L'A
Nature : v. a.

1Orner de mouchetures, c'est-à-dire de petites taches rondes disposées symétriquement. Moucheter une étoffe. 2Moucheter de l'hermine, y coudre de distance en distance de petits morceaux de fourrure noire. 3V. n. Terme d'horticulture. Se couvrir de plusieurs petites taches de différentes couleurs. XVe s.
Armines [hermines] mouchetées , Bibl. des ch. 6e série, t. I, p. 349
XVIe s.
Après avoir mis en pieces l'infanterie abandonnée, desquels quelques uns essaierent de gagner un coin des Suisses, tous se mirent à moucheter ces estrangers, premierement à mousquetades, et puis à coups d'escoupettes et de pistolets , D'AUB. , Hist. II, 136
Mouchette (qui a signifié autrefois petite mouche), diminutif de mouche. La mouchette est, par assimilation, une petite marque, une petite tache. Il se conjugue comme le précédent. Garnir d'une mouche une arme pour la rendre inoffensive, et s'en servir dans l'escrime. Moucheter un sabre, une épée. L'Académie n'a pas le verbe, elle ne donne que le participe. Mouche.