MOTIONNAIRE

Prononciation : mo-sio-nê-r'
Nature : s. m.

Il s'est dit, dans le langage de la révolution, de celui qui faisait des motions dans les clubs, sur la place publique, etc.
J'ai le récit d'un meurtre, là le chant d'un vaudeville ; les propositions de la débauche à côté du tréteau du motionnaire , CHAMFORT , Tableaux historiques, 21e tableau