mosquee

Prononciation : mo-skée
Nature : s. f.

Temple des mahométans ; on n'y voit ni autel, ni décoration, ni image.
Omar enrichit Jérusalem d'une magnifique mosquée de marbre, couverte de plomb, ornée en dedans d'un nombre prodigieux de lampes d'argent , VOLT. , Moeurs, 53
Barberousse était le maître absolu dans Toulon, il y fit changer une grande maison en mosquée , VOLT. , ib. 125
XVIe s.
Et [le Turc] sage les commet comme graves prophetes, Pour contenir son peuple et garder les mosquetes , RONS. , 695
Espagn. mezquita ; ital. moschea ; de l'arabe mesgid, qui vient du verbe sagad, adorer : lieu d'adoration.