MOROSE

Prononciation : mo-rô-z'
Nature : adj.

Qui est d'humeur chagrine.
Amis, hier, j'étais faible et morose, L'aimable fée apparaît à mes yeux , BÉRANG. , Tailleur. Il se dit des choses. Humeur, caractère morose.
Anacréon, chargé du poids des ans moroses, Pour songer à la mort se comparait aux roses Qui mouraient sur ses cheveux blancs , V. HUGO , Odes, III, 1
Morose n'est dans le Dictionnaire de l'Académie que depuis l'édition de 1762. Lat. morosus, de mos, moris, habitude, manière d'être, caprice (voy. MOEURS). MOROSE. Ajoutez : - REM. Morose est plus ancien que l'édition du Dictionnaire de l'Académie de 1762 ; car Huet s'en est servi : Le P. Petau était rude et rebours ; et, pour me servir du terme que Vossius lui appliquait, il était morose, Huetiana, p. 71, 1722, in-12.