MORGANE

Prononciation : mor-ga-n'
Nature : s. f.

Soeur d'Artus et élève de Merlin, enchanteresse fameuse dans les romans de chevalerie.
Que ce soit Urgèle ou Morgane, J'aime, en un rêve sans effroi, Qu'une fée au corps diaphane, Ainsi qu'une fleur qui se fane, Vienne pencher son front sur moi , V. HUGO , Ball. I Fée Morgane, château de la fée Morgane, nom donné au mirage qui, sur la côte d'Italie, fait voir au-dessus de la mer des châteaux, des palais, des villes, etc. On dit aussi Morgain.
Nom celtique que M. de la Villemarqué propose d'interpréter par le bas-breton mor, très , fort, et gan, pour can, brillant : la très brillante ; ital. fata morgana, le mirage.