MORESQUE

Prononciation : mo-rè-sk'
Nature : adj.

1Qui a rapport aux coutumes, aux usages, au goût des Mores. Fête moresque. Édifice moresque. Costume moresque.
Les moresques balcons en trèfles découpés , V. HUGO , Orientales, III Danse moresque, ou, substantivement, la moresque, danse à la manière des Mores. Peinture moresque, à la moresque, ou, substantivement, moresque, sorte de peinture et de gravure à la manière des anciens Mores d'Espagne, qui consiste en rameaux accompagnés de feuillages, sans ordre et sans aucun assujettissement à l'imitation de la nature. Au fém. Moresque se dit aussi d'ornements de caprice, feuillages de fantaisie, qu'on emploie dans la damasquinerie.
2S. f. Une moresque, une femme du pays more. XVe s.
Or allez, dit sire Cosme au heraut, et faites bien la besogne, et nous vous donnerons vingt moresques [monnaie d'Espagne] , FROISS. , II, III, 43
Les Suysses dansent leurs morisques, à tout leurs tabourins sonnans , COQUILLART , Blason des armes et des dames.
Qui est celui qui d'amer se tendroit, Quant beaulté fait de morisque l'entrée , CH. D'ORL. , Rondeau.
More.