MONTICULE

Prononciation : mon-ti-ku-l'
Nature : s. m.

1Petit mont.
Je trouve tout simple que les éruptions des volcans produisent des monticules ; ceux que les fourmis élèvent dans nos jardins sont bien plus étonnants , VOLT. , Lett. Hamilt. 17 juin 1773
2Terme d'anatomie. Nom du milieu de la face supérieure du cervelet, qui s'élève en éminence. XVIe s.
Les racines se trouvans au-dessus de la monticule du relevement, vuides d'humeur, en temps de secheresse defaillent , O. DE SERRES , 705
Ce qui nous advertit de sonder bien sagement, de peur d'interesser le dit monticule [le veru montanum] , PARÉ , I, 29
Lat. monticulus, diminutif de mons, mont.