MONTEUR

Prononciation : mon-teur
Nature : s. m.

1Ouvrier qui monte des pierres fines, des pièces d'orfévrerie, etc. S. f. Monteuse de bouquets et fleurs artificielles, ouvrière qui monte, dispose les bouquets et fleurs artificielles. Monteuse, ouvrière qui monte les bonnets. 2Fig. et populairement. C'est un monteur de coups, c'est un homme qui cherche à tromper, à en imposer, et aussi un faiseur d'entreprises équivoques. 3Ouvrier qui fabrique les boîtes de montre. 4Monteur en blanc, celui qui dispose le bois du fusil à recevoir le canon. Monter. MONTEUR. Ajoutez : 5Monteur en bronze, celui qui assemble et ajuste les différentes pièces dont se composent les ouvrages en bronze, tels que candélabres, pendules, etc. Tarif des patentes, 1858. 6Monteur d'affaires, celui qui s'occupe de créer, de faire naître des affaires d'argent, des entreprises.
Les courtiers d'argent et les monteurs d'affaires , Journ. offic. 1872, p. 4415, 1re col.