MONTANT

Prononciation : mon-tan
Nature : s. m.

1Terme d'académiste. Nom qu'on donnait autrefois à ceux qui apprennent à monter à cheval. Il y a cinquante montants chez un tel. 2Terme de fauconnerie. Le montant, l'ascension du faucon. Prendre le montant, se dit de l'oiseau de proie qui s'élève au-dessus du gibier qu'il poursuit. L'oiseau a pris le montant sur le héron.
C'était une ambition sans bornes, et, quand il pouvait prendre le montant, une hauteur, un mépris des autres insupportable , SAINT-SIMON , 116, 15
Surville, ne se sentant pas le plus fort, voulut capituler ; mais il trouva un homme [Villars] aisé à prendre le montant et qui ne pardonnait point , SAINT-SIMON , 245, 12
3Un montant, fonctionnaire, magistrat, militaire, ecclésiastique, à qui il appartient par droit d'ancienneté de monter à quelque emploi en cas de vacance (acception vieillie). Ce lieutenant est le premier montant. 4Temps pendant lequel la marée monte. Il y a encore une heure de montant. 5Pièce de bois, de pierre ou de fer qui est posée verticalement et à plomb dans certains ouvrages de menuiserie, de serrurerie. Terme de menuiserie. Petit montant, petit bâti de remplissage dans une feuille de parquet. S. m. pl. Terme de maçonnerie. Montants, corps ou saillies aux côtés des chambranles, qui servent à terminer les corniches et les frontons qui les couronnent. 6Les montants d'une échelle, les deux grandes pièces qui en font les côtés. 7Montant de la bride, partie de la bride qui s'élève des côtés de la bouche au sommet de la tête. 8Montants d'une presse, les jumelles. 9Montant, nom des cordes longitudinales, dans une raquette. 10Terme d'horlogerie. Barres de fer ou de cuivre qui font partie de la cage des horloges à poids. 11Terme de métallurgie. Montant de l'ordon, pierre qui en soutient la partie supérieure. 12Tige des plantes.
Ils répètent que, pour avoir une futaie, il faut se garder de couper le sommet des jeunes plants, et qu'il faut conserver avec grand soin le montant, c'est-à-dire le jet principal , BUFF. , Expos. sur les végét. 2e mém.
13Total d'un compte. Le montant de la note est de 400 francs. 14Goût relevé de certaines choses, de la vapeur qui sort de certaines substances. Ce vin a du montant, n'a pas de montant. Le montant de la moutarde.
On ajoute à la bière différentes substances pour augmenter l'agrément et la force de cette boisson, la colorer et lui donner du montant , GENLIS , Maison rust. t. III, p. 326, dans POUGENS Fig.
Si tu voulais de moi faire un petit essai, J'ai du montant de reste, et le vin assez gai , REGNARD , le Bal, SC. 4
15Ortolan des roseaux. XIIIe s.
Et chil [ceux] qui laiens estoient ne lor daignerent respondre, fors que.... il ne prisoient l'empereour le montant d'un denier , H. DE VALENC. , XXVII
XVe s.
Ung quartier [de pension] montant neuf mil francs , COMM. , I, 1
XVIe s.
La pecune et deniers que la femme auroit apportez en mariage, leur [aux heritiers] sera rendue avec les autres biens par elle apportez, simplement sans aucun montant [addition] , Coust. génér. t. II, p. 609
Le seigneur prend pour son droit de lods le tiers denier en montant, qui est la moitié de la chose totale , ib. t. II, p. 404
Montant 1.