MONOTONE

Prononciation : mo-no-to-n'
Nature : adj.

1Qui est toujours sur le même ton. Parole monotone.
Comme un enfant bercé par un chant monotone, Mon âme s'assoupit au murmure des eaux , LAMART. , Méd. I, 6 On dit dans un sens analogue : bruit monotone.
Le souffle souterrain [d'une cascade], continu, monotone , LAMART. , Jocel. III, 117
2Par extension, acteur, orateur monotone, acteur, orateur, dont le débit est toujours sur le même ton, sans variété. 3Fig. Uniforme, qui manque de variété. Une vie monotone.
Je vis un marais fertile et monotone , CHATEAUBR. , Itinér. 1re part.
Crains des bleus horizons le cercle monotone , V. HUGO , Ball. 14 Style monotone, celui qui emploie toujours les mêmes idées, les mêmes tournures, les mêmes mots, les mêmes figures.
4Terme de peinture. Qui est égal de ton et de couleur, qui est fade, gris, etc. Terme dérivé de deux mots grecs se traduisant par : unique et ton.