MONOPOLISER

Prononciation : mo-no-po-li-zé
Nature : v. a.

1Remettre entre les mains d'un seul. La constitution monopolisait l'éligibilité entre un petit nombre de citoyens. 2Posséder, vendre par monopole. Monopoliser le tabac.
Diderot m'a proposé la question, s'il était possible, dans un certain cas, qu'on monopolisât les blés d'une province entière, lorsque, tout emploi d'argent étant décrié, il y a de l'argent énormément dans les mains des particuliers , GALIANI , Correspond. t. I, p. 244 Fig.
Il y a des plaisirs qu'il n'est pas donné à la fortune de s'approprier, de monopoliser pour elle seule , LAMART. , dans le Dict. de DOCHEZ.
Monopole. Dans le XVIe siècle, on disait monopoler, mais dans le sens d'exciter toute sorte de désordres. Condorcet a dit en 1775 monopolant, dans CHARMA, Condorcet, p. 75.