MONOLITHE

Prononciation : mo-no-li-t'
Nature : adj.

Qui est d'une seule pierre. Colonne monolithe.
Le bloc dont est formé le dôme octogone et monolithe du tombeau de Théodoric, a été tiré des carrières de l'Istrie , LEGRAND D'AUSSY , Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. II, p. 575 S. m. Un monolithe. Les obélisques sont des monolithes.
Terme dérivé de deux mots grecs signifiant seul et pierre. MONOLITHE. Ajoutez : - REM. On appelle temple monolithe, mausolée monolithe, chapelle monolithe, un petit temple, une chapelle, un tombeau façonné dans une seule pierre extraite de la carrière. On n'appellerait pas de ce nom le monument creusé dans le roc.
On a remarqué, dans les vastes temples égyptiens et dans quelques pagodes de l'inde, de ces petits temples ou chapelles faits d'un énorme bloc de pierre ou de marbre ; c'est à l'occasion de ces découvertes encore récentes que s'est introduit dans notre langue l'usage du mot monolithe, qui ne se trouve pas encore dans le Dictionnaire de l'Académie, édition de 1799 , BOUTARD , Dict. des arts du dessin, Monolithe, 1826