MONCORNE

Prononciation : mon-kor-n'
Nature : s. f.

Nom, en Normandie, d'un mélange de pois, de vesce, d'orge et d'avoine qu'on sème au printemps, DELBOULLE, Gloss. de la vallée d'Yères, le Havre, 1876, p. 231. Bas-lat. mencaldus, sorte de mesure de grains.