MONARCHIQUE

Prononciation : mo-nar-chi-k'
Nature : adj.

Qui appartient à la monarchie.
Affranchir ton pays d'un pouvoir monarchique ? , CORN. , Cinna, V, 1
Les grenouilles, se lassant De l'état démocratique, Par leurs clameurs firent tant Que Jupin les soumit au pouvoir monarchique , LA FONT. , Fabl. III, 4
Alors [à l'époque de l'invention de l'écriture] commencèrent les inquiétudes vagues de ceux qui se lassaient de travailler pour autrui, et en même temps le dévouement monarchique de ceux qui voulaient à toute force qu'on travaillât pour eux , P. L. COURIER , 9e lettre au Censeur. Substantivement. Le monarchique, la monarchie, le gouvernement monarchique.
Les Macédoniens aiment le monarchique , CORN. , Cinna, II, 1
Terme dérivé du mot grec qui indique la monarchie MONARCHIQUE. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
Dont grand vexation Se respandit dessus l'estat publique, Au changement de tel chef monarchique [mort de Louis le Gros] , RENÉ MACÉ , Suyte de l'histoire de France, f° 1