MOMENT

Prononciation : mo-man
Nature : s. m.

1Partie petite, mais indéterminée, du temps.
Un moment donne au sort des visages divers , CORN. , Cid, I, 1
Un moment l'a fait naître, un moment va l'éteindre , CORN. , ib. II, 3
Un moment est bien long à qui ne sait pas feindre , CORN. , Théod. III, 5
... Est-il aucun moment Qui vous puisse assurer d'un second seulement ? , LA FONT. , Fabl. XI, 8
Est-il mort sur le champ ? n'a-t-il pas eu un seul moment ? , SÉV. , 148
Si l'on avait à traiter quelque grande affaire avec ce prince, on eût pu choisir de ces moments où tout était en feu autour de lui , BOSSUET , Louis de Bourbon.
Quand je vois, dans une vie si réglée, tant d'heures et tant de moments comptés et alloués pour l'éternité , BOSSUET , Yol. de Monterby.
Tout ce qui est sujet à finir s'efface nécessairement au dernier moment , BOSSUET , ib.
Vous avez perdu ces heureux moments où vous jouissiez des tendresses d'une mère... , BOSSUET , Ann. de Gonz.
Quelle santé nous couvrait la mort que la reine portait dans son sein ?.... tout d'un coup on voit arriver le moment fatal où la terre n'a plus rien pour elle que des pleurs , BOSSUET , Mar.-Thér.
Tout à coup on se trouve plongé dans l'abîme, sans avoir pu remarquer le fatal moment d'un insensible déclin , BOSSUET , Le Tellier.
Quelle dureté est semblable à la nôtre, si un accident si étrange [la mort de la duchesse d'Orléans]..., ne fait que nous étourdir pour quelques moments ? , BOSSUET , Duch. d'Orl.
Fallut-il essuyer à sa porte de mauvaises heures, pour attendre un de ses moments commodes ? , FLÉCH. , Lamoignon.
Elle remit son âme entre les mains de celui qui l'avait créée ; moment fatal pour tant de pauvres dont elle était la mère et la protectrice ! moment heureux pour elle, qui entrait en possession de l'éternité ! moment triste mais utile pour nous, si nous apprenons à vivre et mourir comme elle ! , FLÉCH. , Aiguillon.
Hâtons-nous, le temps fuit et nous traîne après soi ; Le moment où je parle est déjà loin de moi , BOILEAU , Epître III
Mais le barbier, qui tient les moments précieux , BOILEAU , Lutr. III
Vous voulez qu'un roi meure, et pour son châtiment Vous ne donnez qu'un jour, qu'une heure, qu'un moment , RAC. , Androm. IV, 3
Et que le doux moment de ma félicité Soit le moment heureux de votre liberté , RAC. , Iphig. III, 4
Les moments me sont chers ; écoutez-moi, Thésée , RAC. , Phèdre, V, 7
Il n'y avait pas un seul moment à perdre , FÉN. , Tél. VII
Il ne lui laisse aucun moment pour se rassurer , FÉN. , ib. XVI
L'ouvrage de la conversion n'est pas l'ouvrage d'un moment , MASS. , Carême, Inconst.
Ce serait une grande douceur pour moi si je pouvais aider à votre consolation, et m'entretenir avec vous librement dans ces moments si courts qui nous restent, et qui ne sont suivis d'aucuns moments , VOLT. , Lett. Mme du Deffant, 3 mars 1754
Nous ne vivons que deux moments, Qu'il en soit un pour la sagesse , VOLT. , Lettres en vers et en prose, 74
Par vous on jouit, Au moment qui passe et qui fuit, Du moment qui n'est pas encore , VOLT. , Pandore, acte V Le moment de, avec un infinitif, un temps très court pour...
Je n'eus que le moment de faire [à Mme de Maintenon] un geste de remerciement et de reconnaissance , SÉV. , 28 févr. 1689
Familièrement, un moment de temps se dit pour un moment.
Il reviendra ici le plus tôt qu'il pourra, sans y perdre un moment de temps , SÉV. , 28 juil. 1680
N'avoir pas un moment à soi, avoir tout son temps pris par les occupations, par les plaisirs.
On n'a pas un moment, cela m'échauffe , SÉV. , 567
Les derniers moments, le peu de temps qui reste à un homme qui va perdre la vie. Par extension.
Ainsi de tous côtés la maîtresse du monde, Assiégée au dehors, embrasée au dedans, Est cent fois en un jour à ses derniers moments , VOLT. , Rome sauv. V, 2
Familièrement et par ellipse. Un moment, c'est-à-dire attendez un moment. Un moment, j'ai à vous parler.
Debout, dit l'Avarice, il est temps de marcher.- Hé ! laisse-moi. - Debout. - Un moment. - Tu répliques ! , BOILEAU , Sat. VIII
Compter les moments, s'impatienter beaucoup.
Pinucio comptait les moments de la nuit , LA FONT. , Berc.
2Temps qui convient, opportunité, occasion.
On prend le moment d'entre deux nuages , SÉV. , 435
Si la reine en eût été crue... on eût marché droit à Londres... et cette campagne eût fini la guerre ; mais le moment fut manqué , BOSSUET , Reine d'Anglet.
Le prince saura profiter de tous les moments , BOSSUET , Louis de Bourbon.
Ces rapides moments d'où dépendent les victoires , BOSSUET , ib.
Ce jeune homme appelé par Jésus-Christ manqua son moment , MASS. , Panég. Ste Magd.
On part à son moment, on s'arrête à sa volonté , J. J. ROUSS. , Ém. V Un bon moment, un instant favorable pour faire ce qu'on désire. Choisir, prendre les bons moments.
Quand ils sont près d'un bon moment, L'inconstante [la fortune] aussitôt échappe à leur désirs , LA FONT. , Fabl. VII, 12
En un sens contraire, un mauvais moment. Avoir de bons moments, se dit d'une personne dont l'esprit est égaré, mais qui a quelques bons intervalles, ou d'une personne d'humeur fâcheuse qui a des intervalles où elle est de bonne humeur.
Elle a quelquefois de bons moments, mais cela ne dure pas , REGNARD , Retour imprévu, sc. 18
Un bon moment, un mauvais moment, se disent encore d'une espèce d'inspiration subite et passagère pour faire le bien ou pour faire le mal.
3Conjoncture.
Depuis ce malheureux moment tout alla en décadence , BOSSUET , Reine d'Anglet.
4Un moment, pris adverbialement, pendant un seul moment.
Nos deux époux, à ce que dit l'histoire, Sans disputer n'étaient pas un moment , LA FONT. , Belph.
Hélas ! nous ne pouvons un moment arrêter les yeux sur la gloire de cette princesse, sans que la mort... , BOSSUET , Duch. d'Orl.
Albine, il ne faut pas s'éloigner un moment , RAC. , Brit. I, 1
5Dans un moment, après un moment. Je ferai cela dans un moment. Dans un moment, bientôt, dans très peu de temps. Je suis, je serai à vous dans un moment.
Je suis de retour dans un moment , MOL. , Mar. forcé, 1
Cela est fait dans un moment , SÉV. , 42
Quand ils verront que dans un moment leur gloire passera à leur nom, leurs titres à leurs tombeaux, leurs biens à des ingrats , BOSSUET , Duch. d'Orl.
Surpris, n'en doutez pas, de mon retardement, Lui-même il nous viendra chercher dans un moment , RAC. , Iphig. III, 7
En un moment, dans l'espace d'un moment.
Et le drôle eut lappé le tout en un moment , LA FONT. , Fabl. I, 16
Il paraît en un moment comme un éclair dans les pays les plus éloignés , BOSSUET , Louis de Bourbon.
Avec quelle vivacité il se met dans l'esprit en un moment les temps, les lieux, les personnes ! , BOSSUET , ib.
6Dans le moment, bientôt, dans très peu de temps. Je reviens dans le moment. Dans le moment, exprime aussi un temps relatif, le temps dont il s'agit. Il croyait me prendre au dépourvu ; mais, dans le moment, je me rappelai tout ce qui avait eu lieu, et je lui répondis en conséquence. 7À ce moment, alors. La dernière fois que vous vîntes à Paris, il me fut impossible d'aller vous voir ; à ce moment, j'étais retenu dans mon lit par la fièvre.
À ce moment, il [le prince mourant] étend ses soins jusqu'aux moindres de ses domestiques , BOSSUET , Louis de Bourb.
8À tout moment, à tous moments, continuellement, sans cesse.
Il tombe tout à coup dans ces ennuyeuses douleurs où l'on souffre sans secours et sans intervalle ; la respiration, qui nous fait vivre, le fait mourir à tous moments , FLÉCH. , Duc de Mont.
Hélas ! l'état horrible où le ciel me l'offrit Revient à tout moment effrayer mon esprit , RAC. , Ath. I, 2
Mais ne voyais-tu pas dans mes emportements Que mes voeux démentaient ma bouche à tous moments ? , RAC. , Andr. V, 3
J'ai besoin à tout moment d'oublier que je l'écoute , MARIVAUX , Jeux de l'amour et du has. II, 9 On dit dans le même sens : à chaque moment.
On l'éveille à chaque moment ; car il tenait pour maxime qu'un habile capitaine peut bien être vaincu, mais qu'il ne lui est pas permis d'être surpris , BOSSUET , Louis de Bourbon.
9De moments en moments, sans intervalle, continuellement.
De moments en moments votre garde s'écoule , CORN. , Nicom. V, 5
Tandis que des soldats, de moments en moments, Vont arracher pour lui [Néron] des applaudissements , RAC. , Brit. IV, 4 Il signifie aussi, dans le plus prochain intervalle de temps.
Des vaisseaux dans Ostie armés en diligence, Prêts à quitter le port de moments en moments , RAC. , Bérén. I, 3
10D'un moment à l'autre, dans le plus prochain intervalle de temps.
Mademoiselle, vous direz qu'on n'ôte pas mes chevaux, parce que je peux sortir d'un moment à l'autre , GENLIS , Théât. d'éduc. la Tendresse matern. sc. 4
11En ce moment, présentement, à l'heure qu'il est. Revenez me voir demain ; je suis trop occupé en ce moment pour vous recevoir. 12Au moment de, loc. prépos. Sur le point de.
Tu vis en frémissant ce qu'un tel caractère Fut au moment d'oser à la mort de mon frère , M. J. CHÉN. , Gracques, I, 4
13Dès ce moment, de ce moment, depuis ce moment.
Soyez reine, dit-il, et dès ce moment même De sa main sur mon front posa le diadème , RAC. , Esth. I, 1
14Au moment où, au moment que, dans le moment où, dans le moment que, loc. conjonct. Lorsque. Au moment où il arrivera, j'irai le voir.
Au moment que je lui ai présenté ma face réjouie, elle s'est bien doutée de mon dessein , SÉV. , 317
Au moment que j'ouvre la bouche pour célébrer la gloire immortelle de Louis de Bourbon, prince de Condé, je me sens également confondu.... , BOSSUET , Louis de Bourbon.
Théodose, enchaîné par Léonce, au moment qu'il allait faire égorger les citoyens , VOLT. , Moeurs, 28
Examinez-le au moment qu'il arrive à Paris , J. J. ROUSS. , Ém. IV
15Du moment que, loc. conj. Dès que, depuis que. Du moment que je l'ai connu, je l'ai aimé. Du moment que, puisque. Du moment que votre père y consent, je n'ai plus rien à dire. 16Depuis le moment que, depuis que.
Mais depuis le moment que cette frénésie [faire des vers] De ses noires vapeurs troubla ma fantaisie.... , BOILEAU , Sat. II
MOMENT, INSTANT. Étymologiquement, l'instant est ce qui se tient sur nous, un point présent et très court dans la durée. Moment signifie mouvement ; appliqué au temps, c'est la durée d'un petit mouvement. Dans l'usage, moment est plus indéterminé ; il comporte un intervalle plus long ou moins précisément limité que l'instant. XVe s.
Sçavoir les heures, les temps, les minutes et les moments, pour sçavoir le commencement des jours et des nuits , E. DESCH. , Poés. mss. f° 394
XVIe s.
Cela apprit aux catholiques et refformez à s'unir et combattre ensemble, ce qui ne fut pas de petit moment [importance] , D'AUB. , Hist. II, 425
Provenç. moment ; espagn. et ital. momento ; du latin momentum, contracté de movimentum, mouvement (voy. ce mot). Mouvement passe au sens de moment, parce que moment veut dire le temps d'un simple mouvement. Terme de mécanique. Moment d'un levier, ou, simplement, moment, le produit d'un bras de levier par la force qui lui est appliquée perpendiculairement. En général, produit d'une force par une distance. Il désigne quelquefois le produit d'une masse par une vitesse ou une quantité de mouvement. Moment d'inertie d'un corps, la somme des produits de chaque masse élémentaire par le carré de sa distance à un axe de rotation. Lat. momentum, ce qui fait pencher la balance, de movere (voy. MOUVOIR). MOMENT. - HIST. Ajoutez : XIIe s.
Escrie me, si ne t'espoent, Qu'en une hore e en un moument Ne seit passée ta puissance , BENOIT , Chronique, t. III, p. 334, V. 40709
Saint Hues, l'abe de Cloigni, Conut et sout en un moment Sa mort [de Guillaume le Roux] e son trespassement , BENOIT , ib. p. 341, V. 40846
Quant saint Michié li anges hot saint Pou [Paul] tot mostré, An un petit momant l'a ou ciel tranporté , Romania, janv. 1877, p. 16