MOISSINE

Prononciation : moi-si-n'
Nature : s. f.

Faisceau de sarments de vigne, garni de feuilles et de grappes que quelques vignerons suspendent au plancher de leur habitation. XIVe s.
Moissine, congregatio racemorum , DU CANGE , moissina.
XVIe s.
Je te garde un trochet de cent noisilles branches, Et des raisins muscats attachés à leurs branches, Une moissine belle et un petit oiseau , R. BELLEAU , Bergeries, t. I, p. 18
La forme du mot indique un latin fictif mustina, dérivé de mustum, moût, ou plutôt de mustus, frais, récent : la branche fraîche ; le changement de st en ss n'est pas rare.