MOINILLON

Prononciation : moi-ni-llon, ll mouillées, et non inoi-ni-yon
Nature : s. m.

Terme de dédain. Petit moine ou moine sans considération.
Desquels on fit de petits moinillons , LA FONT. , Mazet.
Les moines jaloux.... le prirent en haine [le père Caton].... les chefs se liguèrent contre lui, et ameutèrent les moinillons envieux de sa place, et qui n'osaient auparavant le regarder , J. J. ROUSS. , Confess. V
XVIe s.
Cependant que les presbtres s'amusoyent à confesser, les petitz moynetons coururent on lieu où estoyt frere Jan , RAB. , Garg. I, 27
Un moineton qui lui portoit à disner , D'AUB. , Faen. IV, 11
Moinichon , COTGRAVE ,
Diminutif de moine.