MODULE

Prononciation : mo-du-l'
Nature : s. m.

1Terme d'architecture. Toute grandeur établie pour servir de règle aux mesures de la distribution d'un bâtiment.
Si l'on a appauvri l'architecture, en l'assujétissant à des mesures, à des modules, elle qui ne doit reconnaître de loi que celle de la variété infinie des convenances.... , DIDER. , Ess. sur la peint. ch. 6 Pour les colonnes, le module est le rayon moyen de la colonne. Dans l'ordre dorique, la hauteur est de 16 modules ; dans l'ionique, de 18 modules ; dans le corinthien, de 20 modules.
2Par extension, tout ce qui sert à mesurer. Le mètre est le module des longueurs.
[L'homme] prenant son corps pour le module physique de tous les êtres vivants, et les ayant mesurés, sondés, comparés dans toutes leurs parties , BUFF. , Quadrup. t. VII, p. 38
Chaque étendue a son module fixe et déterminé par les conventions , BAILLY , Hist. astron. mod. t. I, p. 51
Lorsque les astres s'élèvent à une certaine hauteur, ils sont loin de l'horizon et de toute espèce de module ; il n'existe entre eux et nous que le vide de l'espace, sur lequel l'imagination n'a point de prise , BAILLY , ib. p. 204
3Le diamètre d'une médaille. Médailles de grand module. 4Terme de mathématique. Quantité par laquelle il faut multiplier les logarithmes d'un certain système pour avoir les logarithmes correspondants dans un autre système. La sous-tangente de la logarithmique. Terme de physique. Module d'élasticité, nom donné au coefficient d'élasticité ou poids capable d'allonger d'une quantité égale à la longueur primitive le prisme dont la section normale est l'unité de surface. Lat. modulus, diminutif de modus, règle, mesure (voy. MODE 1). MODULE. 4Terme de mathématique. Ajoutez : Module de la transformation : quand on transforme linéairement une forme donnée, le discriminant de la transformée égale celui de la forme primitive multiplié par une certaine fonction des coefficients des équations de transformation qu'on nomme module de la transformation.