MODIFICATION

Prononciation : mo-di-fi-ka-sion ; en vers, de six syllabes
Nature : s. f.

1Terme didactique.. Changement qui s'opère dans la manière d'être d'une substance.
Il faut toujours se souvenir que les modifications de l'âme ne peuvent s'exprimer que par des images physiques : on dit la fermeté de l'âme, de l'esprit , VOLT. , Dict. phil. Fermeté.
Tant que nos sensations ne nous paraissent que des modifications intérieures de notre moi , DESTUTT-TRACY , Instit. sc. mor. et pol. t. III, p. 510
Quelle que soit la modification subie par les rayons qui traversent une plaque de cristal de roche.... , BIOT , Instit. Mém. scienc. 1812, 1er sem. p. 220
2Dans le langage général, changement qui s'opère ou qu'on opère dans une chose quelconque. Opinion susceptible de beaucoup de modifications. Terme de musique. Modifications des accords, nom donné au doublement des notes, retranchement de quelques notes, renversement, prolongation et retard, pédale, notes de passage, etc. XVIe s.
Il requiert que l'edict soit observé sans restriction ne modification aucune , CONDÉ , Mémoires, p. 666
Provenç. modification ; esp. modificacion ; ital. modificazione ; du lat. modificationem, de modificare, modifier.