MIXTE

Prononciation : mik-st'
Nature : adj.

1Composé de plusieurs choses de différente nature. Corps mixte. 2Par extension, qui participe à différentes choses.
Précisément parce que nous sommes des êtres mixtes, nous ne saurions avoir une idée directe de la substance immatérielle , BONNET , Lett. div. Oeuv. t. XII, p. 472
Je n'étais guère moins fatigué des gens du monde et, en général, de la vie mixte que je venais de mener, moitié à moi-même, et moitié à des sociétés pour lesquelles je n'étais point fait , J. J. ROUSS. , Conf. X Gouvernement mixte, gouvernement qui participe de la nature de plusieurs autres.
Dans toutes sortes de gouvernements, monarchique ou mixte, absolu ou limité, héréditaire ou électif, il doit toujours être permis de représenter les griefs de la nation , FÉN. , t. XXII, p. 380
C'est un double inconvénient des gouvernements mixtes, tel qu'était celui de Carthage, où le pouvoir est partagé entre le peuple et les grands.... , ROLLIN , Hist. anc. Oeuv. t. I, p. 196, dans POUGENS
Plusieurs États, les uns monarchiques, les autres mixtes , VOLT. , Louis XIV, 2
Commission mixte, commission composée d'hommes pris dans deux ou plusieurs compagnies, dans deux ou plusieurs nations. Espèce mixte, race d'animaux produite par croisement.
Ces animaux d'espèce mixte sont beaucoup moins féconds et toujours plus tardifs que ceux d'espèce pure , BUFF. , Quadrup. t VIII, p. 27
Terme de jurisprudence. Causes, actions mixtes, causes, actions qui sont à la fois personnelles et réelles. Causes mixtes s'est dit aussi des causes qui étaient de la compétence du juge séculier et du juge ecclésiastique en même temps. Terme de botanique. Boutons mixtes, boutons qui produisent à la fois des feuilles et des fleurs. Vaisseaux mixtes, vaisseaux qui présentent dans leur étendue les caractères spéciaux de plusieurs espèces, qui sont, par exemple, rayés en un point, ponctués en un autre, etc. Terme de mathématique. Proportions mixtes, celles où l'on compare la raison de l'antécédent et du conséquent à leur différence. Nombre mixte, nombre composé d'entiers et de fractions. Figure mixte, figure composée en partie de lignes droites et en partie de lignes courbes. Mathématiques mixtes (par opposition à mathématiques pures) ou sciences physico-mathématiques, sciences qui empruntent aux mathématiques leurs procédés de calcul pour résoudre les questions qui peuvent donner lieu à des équations. Terme de grammaire. Terme mixte, terme de la langue d'une science et du langage commun. Terme de peinture. Peinture mixte, genre où l'on se sert du pointillement de la miniature et de la touche libre de la détrempe. Terme de plain-chant. Mode mixte, se dit des chants dont l'étendue excède celle de leur octave, et passe d'un mode dans l'autre, du mode authentique dans le plagal, ou réciproquement. Terme de minéralogie. Cristaux mixtes, cristaux qui résultent d'une loi mixte de décroissement. Terme de marine. Bâtiment mixte, bâtiment à voiles et à vapeur. Terme d'horlogerie. Pendule mixte, pendule qui est adapté à un mouvement. Écriture mixte, celle des manuscrits antérieurs au IXe siècle ; elle emprunte ses lettres à la fois à la majuscule, à la minuscule, et même à la cursive.
3S. m. Un mixte, terme de l'ancienne chimie désignant tout corps composé d'éléments hétérogènes ou de différente nature, et souvent composé hypothétique d'éléments imaginaires.
On pourrait apprendre par cet exemple que l'étude d'un seul mixte [l'antimoine] est presque sans bornes , FONTENELLE , Lemery.
Je vois des mixtes, tels que les végétaux et les animaux , VOLT. , Newt. I, 8
Un chimiste combinant des mixtes ne les fera pas sentir dans son creuset , J. J. ROUSS. , Ém. IV
Les opérations chimiques n'ont jamais tiré d'aucun mixte qu'autant d'or qu'il en contenait déjà , J. J. ROUSS. , Hél. V, 3 La chimie moderne n'a pas complétement renoncé à l'usage de ce mot ; elle l'emploie quelquefois au sens vague d'un composé indéterminé.
4Un mixte, un verre de vin et d'eau que prenait le lecteur de table avant de commencer son office, dans certaines communautés. XIVe s.
Telles operacions sont mixtes ou meslées de voluntaire ou de involuntaire , ORESME , Eth. 48
Et semble que as infortunés la presence de leur amis est mixte ou mellée de delettacion ou de tristece , ORESME , ib. 289
Provenç. mixte ; espagn. mixto ; ital. misto ; du latin mixtus, mêlé, participe de miscere.