MITRON

Prononciation : mi-tron
Nature : s. m.

1Terme populaire. Garçon boulanger.
Par la faveur de je ne sais quel prélat polonais engoué et crédule, de mitron qu'il était, il se fait abbé mitré , GRIMM , Correspond. t. I, p. 4, dans POUGENS
2Coiffe ou mitre de papier. 3Sorte de tuile. Le mitron est ainsi nommé de la mitre ou coiffe de papier qu'il porte ordinairement.