MIROITEMENT

Prononciation : mi-roi-te-man
Nature : s. m.

Éclat qu'une surface polie jette en réfléchissant la lumière.
Le défaut de l'huile pour les compositions monumentales [tableaux] est le miroitement qui empêche le spectateur de saisir l'ensemble de l'oeuvre , LAVELEYE , Rev. des Deux-Mondes, 15 déc. 1866, p. 842
Miroiter.